Pourquoi le patrimoine culturel est-il si important pour les générations futures ?

Publié le : 26 février 20237 mins de lecture

Le patrimoine culturel est l’héritage vivant créé par les sociétés humaines et recueilli, respecté et maintenu pour les générations futures. De l’art et l’architecture de la Renaissance à la construction de la Tour Eiffel, le patrimoine culturel rassemble les monuments physiques, les connaissances, les compétences, les rites, les coutumes et les objets qui permettent aux sociétés de mémoriser leur passé et de comprendre leurs actions présentes et leur futur.

Le patrimoine culturel est non seulement lié à la diversité culturelle, mais à son évolution et à sa continuité. C’est pourquoi sa préservation pour les générations futures est si importante.

Patrimoine culturel : une identité nationale

Le patrimoine culturel comprend les biens matériels et immatériels qui sont hérités et partagés par les communautés et les nations et qui reflètent l’identité culturelle d’une société et de ses membres.

Définition et typologie

Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), le patrimoine culturel se divise en deux grands groupes : le patrimoine matériel et le patrimoine immatériel. Le patrimoine matériel comprend les biens tangibles ou physiques qui ont une signification culturelle pour une communauté ; ça peut-être des objets, des bâtiments, des monuments, des livres, des sculptures et des documents.

Le patrimoine immatériel réunit des champs d’activités non physiques comme les pratiques religieuses, les jeux, les cultures traditionnelles et folkloriques, les métiers d’artisanat, les festivals et les musiques traditionnelles. Les communautés se transmettent leurs patrimoines immatériels par le biais de chants, d’histoires, de légendes et de repas partagés.

Importance pour l’humanité

Le patrimoine culturel sert à définir les identités individuelles et communautaires ; il délimite le sens de l’individualité et de l’attachement des populations à leurs racines. En outre, le patrimoine culturel contribue au dialogue interculturel et à l’ouverture et à la tolérance entre les groupes. Il donne aux populations le sentiment d’appartenance et la connaissance de soi et des autres.

Pourquoi est-il vital pour les générations futures ?

Le patrimoine culturel est intrinsèquement lié aux générations actuelles et futures. Tout en reliant les gens entre eux, à leur passé et au monde dans lequel ils vivent, il est essentiel pour l’épanouissement social et la formation des identités culturelles. En outre, le patrimoine culturel est important pour :

Transmettre le savoir et la mémoire

Le patrimoine culturel est un vecteur de transmission des connaissances d’une génération à l’autre. Les sites, les monuments et les archives matérielles sont les dépositaires d’un riche héritage de connaissances qui a été accumulé depuis des siècles et qui est à redécouvrir par les générations actuelles et futures. Les connaissances orales, qui sont transmises par des pratiques, des contes, des mythes ou des chants, sont tout aussi précieuses et peuvent aider les populations à comprendre le monde dans lequel elles vivent.

Apprendre à apprécier notre environnement

Les générations futures peuvent apprendre à apprécier l’environnement qui était le précédent en étudiant et en évaluant le patrimoine hérité par le passé. En célébrant les événements et les réalisations significatives des générations précédentes, les citoyens actuels et futurs peuvent prendre conscience des responsabilités qui leur incombent pour préserver et conformer leur environnement par des actions constructives.

Gérer les crises et l’adaptation

Les connaissances et les compétences liées à notre patrimoine culturel existant sont des outils essentiels pour aider les générations actuelles et futures à résoudre les problèmes liés aux changements environnementaux et sociaux. Ces technologies traditionnelles et ces pratiques sont ancrées dans des environnements et des circonstances particulières qui peuvent servir de modèles et d’inspiration pour la préservation et l’adaptation des populations aux changements globaux.

Perpétuer la diversité culturelle

Avec la considérable augmentation de la mondialisation et l’étiolement des populations autochtones, il est important de protéger le patrimoine culturel et le métissage qui réunissent les communautés à travers le monde. Cet héritage est fondamental pour préserver la diversité artistique et sociale des peuples et pour prévenir l’assimilation des communautés par une seule identité culturelle.

Comment veiller à sa préservation ?

La préservation du patrimoine culturel, allant de l’art et l’architecture de la Reconnaissance aux œuvres d’art contemporaines, est une démarche qui fait l’objet de normes et de règles internationales et nationales, consensuelles par le biais des lois, des politiques et des pratiques.

La protection par la loi

Les lois internationales et nationales protègent le patrimoine culturel de diverses façons. Les Nations Unies adoptent des conventions et des déclarations spécifiques visant à protéger le patrimoine et à encourager sa préservation. Dans de nombreux pays, les restrictions légales et les réglementations peuvent interdire l’exportation, la destruction et le commerce illicite des biens culturels.

Créer de nouvelles solutions technologiques

De nouvelles technologies peuvent aider les tyrans culturels à sauvegarder et à restaurer leurs patrimoines. Les musées numériques, les applications mobiles et les technologies d’imagerie 3D sont exemples de technologies qui peuvent être utilisés pour capturer et partager des monuments, des sites ou des objets anciens.

Le rôle des organismes internationaux

Les organismes internationaux tels que l’UNESCO et son programme internationaux sur le patrimoine mondial, le Conseil de l’Europe, et l’Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI), jouent un rôle important dans le développement, le financement et la promotion des efforts de préservation des patrimoines culturels.

Renforcer la participation citoyenne

Les citoyens et leurs communautés sont à la fois les principaux bénéficiaires et les gardiens du patrimoine culturel de leur communauté. Les pratiques participatives peuvent aider à mieux comprendre les avantages et l’importance du patrimoine et à favoriser une prise de conscience locale, nationale et internationale sur leurs bienfaits.

Plan du site